La couverture de toit ?

La toiture assure plusieurs fonctions, notamment la protection du bâtiment. Elle est constituée de plusieurs éléments comme la charpente, la couverture, les fenêtres de toit ou les gouttières. Lors des travaux de gros-œuvre, la toiture permet de mettre hors d’eau un bâtiment.

Impossible de négliger la toiture. D’un point de vue esthétique, le choix de la toiture doit répondre aux exigences d’une mairie mais aussi de sa zone géographique. D’un point de vue environnemental, le toit permet de réduire les dépenses énergétiques grâce à une bonne isolation…

Les fonctions de la couverture toiture

Rôle de protection de l’intérieur

Les revêtements de la toiture sont les premiers éléments qui sont les plus exposés aux éléments extérieurs. Ces revêtements servent de premier rempart qui protège l’intérieur d’un bâtiment. Le choix du revêtement de la toiture est très judicieux pour avoir une protection maximale tout en tenant compte des conditions climatiques de votre région. Les revêtements de la toiture doivent assurer l’étanchéité. Ils doivent être bien fixés sur la charpente pour pouvoir résister aux intempéries. De plus, les revêtements de toiture doivent être assez solides pour supporter le poids d’une personne qui effectue les travaux d’entretien ou les travaux de réparation. Ils doivent également résister aux chocs.

Il est à noter que la toiture doit être bien isolée pour assurer et garantir le confort de l’intérieur d’un bâtiment. L’isolation thermique de la toiture permet la préservation de la chaleur à l’intérieur du bâtiment lors des périodes des grands froids. De plus, elle permet également de garder la fraîcheur à l’intérieur lors des canicules. Aussi, l’isolation phonique de la toiture évite les grands bruits des précipitations pendant les saisons des pluies et des grêles.

Rôle esthétique de la toiture

La toiture est certes un élément de protection. Mais elle s’avère également être un élément ornemental pour un bâtiment. Elle peut apporter beaucoup d’esthétique à un bâtiment par sa forme, les types de son revêtement et sa couleur. En effet, l’apparence de la toiture est régie par des réglementations locales. C’est pourquoi il faut s’informer auprès des autorités locales compétentes avant d’entamer tous travaux d’installation ou de rénovation d’une toiture.

Les formes de la toiture peuvent rehausser considérablement l’esthétique d’un bâtiment. Généralement, on peut déduire, d’après la forme de sa toiture, le type d’un bâtiment : bâtiment d’habitation, commercial, administratif, religieux… Les toitures en formes pentues couvrent souvent les habitations, les toitures arrondies sont construites sur des grands bâtiments importants et les toitures plates sont construites sur des bâtiments d’habitation collective ou des bâtiments administratifs.

Les revêtements de la toiture, qui occupent sa quasi-totalité, jouent également un rôle aussi important que la forme de la toiture pour donner une esthétique à un bâtiment. L’harmonie entre la forme de la toiture et les matériaux de ses revêtements peut assurer une meilleure apparence d’un bâtiment. On peut citer comme revêtements de toiture les tuiles de terre cuite, tuiles en ardoises, tôle en zinc, tôle en acier, tuiles en béton, tuiles en bois, tuiles en verre et les tuiles photovoltaïques.

Les types de couverture pour votre toiture

On distingue principalement 3 formes de toiture, la toiture en pente (la plus répandue), la toiture plate et la toiture arrondie (la plus rare). Chaque forme de toiture peut avoir plusieurs types de couverture (ardoise, tuile, métal, bois, béton…). Ce qui implique des compétences et coûts très variés pour la pose. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de recourir aux services d’un artisan couvreur confirmé, de préférence certifié RGE pour l’installation de votre toiture.

Les toitures en pente

La toiture monopente à versant unique : Utilisée dans certaines régions montagneuses elle évite que la neige ne s’accumule. Elle permet de l’évacuer plus facilement et évite que le poids endommage la structure. Ce type de toiture généralement recouverte d’ardoises, présente une esthétique originale. Pour garantir l’isolation et le bon écoulement des eaux pluviales sur cette pente unique, un calcul précis est indispensable.

La toiture à 2 pans

C’est la forme la plus simple et la plus courante. Elle offre une surface sous les combles beaucoup plus importante. Elle peut être livrée en kit avec en conséquence un coût moindre. On peut toutefois lui reprocher son manque d’originalité.

La toiture à 4 pans

Elle présente 4 pentes égales qui se rejoignent au niveau de la faîtière du bâti.

La toiture à 2 pans en croupe

Très utilisée sur les maisons bourgeoises pour son élégance, son aspect original et moderne, cette toiture protège bien les façades latérales des écoulements pluvieux. Les croupes (avancées de toiture à pans coupé triangulaires), sont placées sur les deux longueurs de la toiture. Cette forme de toiture exige cependant une charpente complexe et entraîne un coût élevé.

La toiture à coyaux

Aussi appelée toiture à comble retroussé, la toiture à coyaux présente une esthétique rustique par l’adoucissement de la pente en bas des versants. La partie basse est moins inclinée que la partie haute. Elle facilite l’écoulement des eaux de pluie et préserve la maçonnerie.

La toiture à 2 pans avec lignes de bris ou comble à Mansart

Chaque versant de la toiture est formé par 2 pans aux inclinaisons différentes. L’arrête où se rejoignent les deux pans est appelée ligne de bris. Cette toiture permet d’optimiser l’occupation des combles mais présente un coût plus élevé.

La toiture en « T » ou en « L »

Il s’agit d’une double toiture pour deux bâtis accolés. Cette structure nécessite que la jonction entre les deux pans (noue) soit parfaitement réalisée.

La toiture plate

Comme son nom l’indique, la toiture plate ne présente aucune pente ce qui permet d’aménager une terrasse ou un espace végétalisé. Un seul pan la compose, il ne s’agit pas véritablement d’une charpente mais plutôt d’un support.

Un toit végétal permet de renforcer l’isolation naturelle. Cette toiture présente une esthétique résolument moderne mais exige une gestion parfaite de l’écoulement des eaux de pluie pour éviter les risques d’infiltration.

La toiture arrondie

Encore peu répandue mais de plus en plus appréciée, ce type de toiture au design novateur et aux formes douces optimise les combles et offre un côté original et esthétique. L’isolation est aussi bien meilleure. La couverture peut être en zinc, en tuiles, en bois… et s’adapte à la forme arrondie. Les matériaux les plus utilisés sont surtout le zinc et la tôle.

La toiture arrondie autorise un large choix de formes : Le dôme, la courbure simple, la courbure double, la tourelle…

La toiture arrondie est idéale pour les personnes souhaitant exprimer leur créativité. Très prisée par les écologistes, cette toiture permet de récupérer l’eau de pluie très facilement par l’installation de gouttières tout autour du toit et de tuyaux de descentes.

Trouvez en 3 CLICKS un artisan de confiance reconnue 100 % Satisfaction de ses propres clients. Mon Pro Certifié vous met toujours en contact avec les meilleurs artisans de la région du Doubs.

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l’instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    118GROUP
    Rated 4.9/ 5 based on 100 customer reviews
    Mon Pro Certifié
    2C chemin de Palente 25000 Besançon, Franche-Comté
    Phone: 07 87 87 25 79